contact@danslamaisondevictine.fr

Des créations personnalisées en coton bio certifié GOTS

Semaine européenne de réduction des déchets

25/11/2020

Semaine européenne de réduction des déchets

Et toi en  tant que crĂ©atrice textile, tu fais quoi pour rĂ©duire tes dĂ©chets ?

 

Vous avez raison, la question est tout à fait légitime, d'autant plus que je vous propose des accessoires "zéro-déchet" dans ma boutique. Une créatrice "zéro-déchet" qui ne mettrait pas en oeuvre des solutions pour réduire ses déchets, ça serait le comble, non ? !

 

 

Quand je crĂ©e, oui je gĂ©nĂšre des dĂ©chets ! Et oĂč se retrouvent mes dĂ©chets ? GagnĂ© ! Dans la poubelle d'ordures mĂ©nagĂšres.

 

D'aprÚs vous, qu'elle est la quantité d'ordures ménagÚres générée par an et par habitant ?

 

 

Non vous ne "rĂȘvez" pas ! On parle bien de 254 kg dont 16,9 kg de textile (vĂȘtements, linge, chaussures) et de textile sanitaire (mouchoirs, essuie-tout, cotons, couches, protections hygiĂ©niques, etc. jetables)*                                                                                                  *Source : ADEME

 

  Et si on Ă©vitait d'en rajouter une couche ? !  

 

Ma principale source de dĂ©chets sont les chutes de tissu. J'ai estimĂ© leur poids Ă  environ 6 kg sur un an 😼 ... Oui, quand mĂȘme, n'est-ce pas ?

 

Les chutes proviennent des découpes de tissus mais aussi des tests pour le développement des nouveaux produits, ainsi que des loupés (étant un brin perfectionniste, ça m'arrive de souvent recommencer, tant que ce n'est pas... parfait !)

 

J'avais pour habitude de jeter (oh le vilain mot !) mes plus petites chutes de tissu et de conserver les plus grosses pour crĂ©er d'autres accessoires. Le problĂšme est que, crĂ©er pour crĂ©er, des accessoires qui ne vous plaisent pas ou pour lesquels vous ne voyez pas tellement l'utilitĂ©, ça n'a au final pas vraiment de sens... CrĂ©er de nouveaux produits avec des chutes de tissu, mais qui ne se vendent pas, ça gĂ©nĂšre potentiellement encore plus de dĂ©chets. 

 

Et puis un jour, je regardai Minie-Moi avec ses ciseaux, dĂ©couper sa feuille en petits bouts (non pas que ça m'enchantait, m'enfin, c'est un autre sujet !). En mĂȘme temps, je rĂ©flĂ©chissais Ă  lui faire un coussin pour dĂ©corer son lit (aucun rapport, quoi que...). Mais je n'avais pas de quoi le rembourrer... đŸ€”

 

Soudain... l'idée m'est apparue comme une évidence !

 

Faire comme Minie-Moi, découper mes chutes de tissu de coton bio en petits bouts et les utiliser pour garnir le coussin !

 

 

PlutĂŽt que d'acheter du rembourrage, (mĂȘme s'il en existe en coton bio, ce sont toujours des ressources supplĂ©mentaires qui sont consommĂ©es), autant rĂ©utiliser mes chutes. Peu importe leur taille, maintenant je les conserve toutes (donc moins de dĂ©chets dans ma poubelle) pour donner vie Ă  mes coussins nuages "Mangetout" !

          

Voir le coussin nuage Mangetout sur la boutique

 

L'autre matiĂšre qui me gĂ©nĂšre le plus de chutes, et donc de dĂ©chets, c'est le PUL (le jersey de coton bio enduit). Bien qu'optimisant au maximum la dĂ©coupe des Ă©tuis Ă  savon et des couvre-plats, pour lesquels j'utilise le PUL, il me reste toujours une bande sur le cĂŽtĂ©... J'ai cherchĂ© ce que je pouvais crĂ©er comme accessoire en utilisant cette bande d'une dizaine de centimĂštres de largeur

 

Pourtant, je m'entendais souvent dire : "Mince quand je pars en vacances ma brosse Ă  dents se promĂšne dans la trousse de toilette avec ma brosse Ă  cheveux (un peu cra-cra hein ?) ! Zut, quand je vais au travail, je n'ai rien de pratique pour transporter mes couverts !"

 

C'était tout trouvé, il n'y avait plus qu'à créer ces deux jolis accessoires (ouf ! la poubelle me dit merci !) :

 

                                         l'Ă©tui Ă  brosse Ă  dents                                                                                                                        l'Ă©tui Ă  couverts                      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AprĂšs avoir rĂ©glĂ© la question de la bande, il me restait toujours des plus petits morceaux de PUL. Malheureusement, je n'ai toujours pas trouvĂ© de solution pour ceux gĂ©nĂ©rĂ©s par la dĂ©coupe des cercles 😕... Par contre, pour les chutes rectangulaires, ce n'est plus un problĂšme ! Je vous explique...

 

Il me reste aussi souvent des chutes d'Ă©ponge nid d'abeille (issues des capes de bain, des lavettes essuie-tout) et de tissu filet (issues des sacs cabas, des pochons de lavage). Je limite l'utilisation de ces chutes pour le rembourrage des coussins. Leur cĂŽtĂ© un peu Ă©pais et plus rugueux peut donner un aspect moins doux et moelleux au coussin. Pour les petits, c'est embĂȘtant !

 

Tiens-tiens, rugueux, Ă  quoi cela me fait-il penser ? đŸ€”

 

Mais, oui Ă  une Ă©ponge !

Ni une, ni deux, j'empile et je couds mes chutes de tissu pour vous proposer mon éponge 100% récup' et lavable !

 

Voir l'éponge récup' lavable sur la boutique

 

Avec toutes ces idĂ©es mises en place, j'ai Ă©liminĂ© 80 Ă  90% des dĂ©chets textiles đŸ’ȘđŸ» de ma poubelle ! On retrouve donc dedans uniquement les mini-chutes de PUL liĂ©es Ă  la dĂ©coupe des cercles, les essais loupĂ©s et les ratĂ©s (mĂȘme si sur ces loupĂ©s/ratĂ©s j'essaie d'en rĂ©cupĂ©rer un maximum en chutes Ă  valoriser).

 

La prochaine étape, pour 2021, sera de mettre en place des indicateurs pour évaluer le poids et la composition de mes déchets résiduels directs (fil, étiquettes de packaging, etc.) et indirects (emballage des matériels achetés, des livraison reçues, etc.). Cela me permettra :

đŸ‘‰đŸ» d'analyser ce qui gĂ©nĂšre le plus de dĂ©chets (hors textile)

đŸ‘‰đŸ» de rechercher des solutions de remplacement ou de rĂ©utilisation de ces dĂ©chets 

Pour la petite histoire, il m'est dĂ©jĂ  arrivĂ©e de contacter un de mes fournisseurs car sur une commande de cordon en coton bio, le rouleau Ă©tait emballĂ© dans une longueur incalculable de film plastique !! Cherchez l'erreur 🙄.... Ca a littĂ©ralement plombĂ© mon volume de dĂ©chets dans la poubelle !

(Nota : suite Ă  plusieurs remarques de clients sur ce point, mon fournisseur m'a informĂ©e qu'il est en cours d'optimisation de son emballage de livraison đŸ‘ŒđŸ»)

 

A suivre... Rendez-vous dans un an pour un bilan déchets plus complet !

 

Si l'article vous a plu,  n'hĂ©sitez pas Ă  le partager sur les rĂ©seaux sociaux  😉😘

Si vous avez des questions, je suis à votre écoute pour y répondre !